SFMC - Société des Forces Motrices du Châtelot SA Home
Société Production Un même but Liens
  Société binationale
 
  Actionnaires
  Contact
 

Historique

La révolution industrielle du XIXème siècle a provoqué un fort accroissement de la demande en électricité. L'utilisation des moulins au fil de l'eau ne suffisant plus à satisfaire cette demande, il a fallu construire des barrages permettant de produire de l'électricité en plus grande quantité. Contrairement aux moulins au fil de l'eau, ceux-ci ont en effet l'avantage de stocker l'eau et de pouvoir l'utiliser au moment désiré.

Le barrage du Châtelot

Mis en service en 1953 après 3 ans de travaux, le barrage du Châtelot a été construit dans cette optique. Situé à la frontière franco-suisse entre le département du Doubs et le canton de Neuchâtel, il s'agit d’un barrage de type voûte haut de 74 mètre retenant un volume d'eau maximum de 16 millions de m3.

La centrale du Torret

Entrée en fonction également en 1953, la centrale du Torret a pour fonction de turbiner l'eau provenant du barrage du Châtelot. Son volume de production et la hauteur de sa chute (67 à 97 m) font de cette installation la centrale la plus importante de la vallée du Doubs.

Ses quatre turbines de type Francis ont un débit total de 44 m3/s. Elles actionnent deux alternateurs d'une puissance de 15'000 kW chacun. La production moyenne annuelle de la centrale s'élève à 100 GWh. L'énergie électrique est évacuée par six lignes à 60 kV, quatre en direction de la Suisse, deux en direction de la France.

Le funiculaire

Avec une pente dépassant par endroit 100%, le funiculaire et l’un des plus inclinés de Suisse. Il a été installé pour permettre l'acheminement des matériaux de construction et des ouvriers, la configuration escarpée du lieu empêchant la réalisation d'une route.

 
Barrage en hiver
Le funiculaire